Et si le bio commençait par les vêtements de grossesse que l’on pose sur son ventre rond ?

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes sont très investies dans une consommation éthique et notamment lorsqu’elles deviennent mères. Elles recherchent ce qu’il y a de meilleur et de plus « propre » pour leur tout-petits de manière à leur garantir un développement serein et sain.

Bien que très engagées en matière de consommation, certaines font parfois l’impasse sur les vêtements de grossesse qui abritent leurs jolis ventres ronds . Considérant ces 9 mois comme une période éphémère pendant laquelle il est préférable d’économiser avant les multiples achats dus à l’arrivée de BB, elles se bricolent une garde-robe à bas coût.

Pourtant, protéger son tout-petit commence par bien protéger notre peau de vêtements de grossesse toxiques pouvant contenir des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens.

Malgré des étiquettes peu renseignées, plusieurs paramètres peuvent toutefois guider vos achats de vêtements de grossesse. Le lieu de production (made in France, made in Europe), la provenance des matières (bien que peu indiquée), les certifications (oeko-tex, GOTS) ou encore les normes ISO sont autant d’éléments visant à garantir une production respectant des normes sociales et environnementales  correctes.

Alors, bon shopping mesdames !

2 réflexions au sujet de « Et si le bio commençait par les vêtements de grossesse que l’on pose sur son ventre rond ? »

    1. Bonjour Maud,

      Bravo pour votre blog ! J’aime beaucoup l’esthétique.

      Les produits made in FR ou EUR ont un coût c’est vrai ! La marque De Mois en Moi assure la totalité de sa production en France. On peut encore trouver des produits des marques Sugar Town et En Sainte sur la toile. Malheureusement ces deux marques ont été arrêtées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + = quatre