la marque vêtement grossesse vêtement allaitement de mois en moi a interviewé Annabel Winship

interview d’Annabel Winship

la marque vêtement grossesse vêtement allaitement de mois en moi a interviewé Annabel Winship

Aujourd’hui, jour de Saint-Valentin, De Mois en Moi vous présente un coup de coeur pour une autre marque : Annabel Winship !

Fans de la jolie marque de chaussures Annabel Winship et de son univers à la fois pétillant et féminin, nous avons sollicité sa créatrice pour une interview sur notre blog ! La pétulante jeune femme de 38 ans nous a ainsi ouvert en grand les portes de sa boutique Rue des Dragons, Paris 6e. Pendant 2 heures, elle a répondu à nos questions, nous a montré ses croquis et sa collection Printemps-Eté 2014. Au final, ce fut un échange sincère entre créatrices sur les galères de l’entreprenariat et les réussites, les coups de gueule et les victoires !

Bonjour Annabel, pouvez-vous vous présenter ? On dit de vous que vous êtes la plus anglaise des stylistes…

Née d’un père français et d’une mère anglaise, je revendique en effet ma double appartenance. Si j’ai toujours vécu en France, l’Angleterre a davantage façonné mes gouts. La pop et la mode anglaises constituent depuis toujours une grande source d’inspiration.

J’ai créé la marque éponyme Annabel Winship en 2007. A l’époque, j’étais styliste chez Stella Cadente et j’avais envie de changer de vie. J’ai toujours été attirée par le jeu des matières, le toucher, les imprimés et je suis une timbrée de chaussures. Alors pourquoi ne pas se tourner vers cet univers ! Sans imaginer révolutionner le marché de la chaussure, j’avais envie d’apporter de la fantaisie sur des lignes sobres et travaillées. J’aime les pieds qui donnent le sourire.

Une entreprise, c’est souvent une histoire de rencontres et d’opportunités : tout d’abord Stella Cadente pour qui je travaillais ! Elle m’a donné le temps nécessaire à la réflexion et à l’avancement de mon projet. Mais surtout Valérie, agent de fabricants de chaussures ! Croisée au détour d’un salon spécialisé, elle avait pris le temps de m’écouter, moi totale autodidacte à l’époque. C’est elle le vrai déclencheur de cette aventure. Peu de temps après, je partais en Espagne, mes dessins sous le bras pour réaliser les protos de la première collection. Début 2007, je présentais sur le salon du Prêt à Porter ma première collection.

Pouvez-vous présenter votre marque Annabel Winship ?

Annabel Winship a été créée en 2007. Une collection faite pour les femmes et pensée par une femme. A la fois confortable – un préalable, ne l’oublions pas ! – colorée, « girly », jolie sans être trop sophistiquée non plus ! Comme beaucoup de marques, les deux premières années de vie ont été les plus dures. Puis la marque a connu son envol. Après 6 ans, la marque est présente dans un réseau de points de vente, aux Galeries Lafayette,  sur le site Internet et bien sûr, Rue des Dragons dans notre propre boutique.

Etait-ce un souhait d’ouvrir votre propre boutique ? 

J’avais imaginé ouvrir une boutique mais dans un futur lointain. Et là encore, une histoire de rencontre vient tout accélérer. Zoé, une cliente de la marque, prend contact avec moi et devient l’instigatrice de ce projet. Le processus se met en route. Avoir une boutique reste un élément clé pour une marque car elle devient LA vraie vitrine. Nous y exposons tous nos modèles et sommes en contact direct avec notre cliente, ses attentes et ses commentaires.

Annabel, vous êtes maman d’une petite fille de 4 ans ? Comment avez-vous vécu son arrivée ? 

Ma petite fille est arrivée au moment où l’entreprise décollait. Tout cela s’est fait très naturellement. J’ai adoré être enceinte. Son arrivée dans nos vies s’est fait en douceur. La maternité m’apaise, moi qui suis plutôt d’une nature angoissée.

Aujourd’hui, bien sûr, mes journées ne font que 24 heures et bien sûr, il y a des difficultés d’emploi du temps. Mais avoir un enfant aide aussi à prendre de la distance avec le boulot. Si elle me prend de l’énergie, elle m’en renvoie aussi beaucoup.

Question vêtement grossesse, que pourriez-vous nous dire ? 

Ha ! J’avais pris si peu de ventre que j’ai pu porter mes vêtement jusqu’à la fin. J’ai très peu investi dans les vêtements grossesse. J’avoue, je suis un contre-exemple pour la femme enceinte !! D’ailleurs, je vous le dis, « baby 2  is in progress » !!

Qu’on se le dise, Annabel, on a adoré te rencontrer et échanger avec toi !

Et nous, on te verrait super bien dans notre petite robe de grossesse noire Chloé avec de jolis pieds colorés made by Annabel Winship !!!!

 

www.demoisenmoi.com

www.annabelwinship-shop.com

 

TRES BONNE SAINT-VALENTIN !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + huit =