BLOG 613 grammes et vetement grossesse

interview de la semaine : Alex du blog 613 grammes, maman de 3 enfants en 3 ans

BLOG 613 grammes et vetement grossesse

613 grammes, c’est un blog destiné à aider la jeune maman dans ses démarches ! C’est pour nous une présentation soignée, une écriture fine, un conseil pertinent. Aujourd’hui, Alex se livre pour nous et raconte notamment comment elle a eu 3 enfants en 3 ans !!!!

Pourquoi as-tu lancé 613 grammes ?

« La naissance de ma fille m’a révélé un monde jusque là insoupçonné dans lequel se côtoient jeunes créateurs de mode et déco mais aussi des produits de puériculture design et innovants visant à simplifier la vie des futurs et jeunes parents. J’ai découvert un univers à part entière. Ca a été un coup de foudre et j’ai rapidement voulu partager mes découvertes avec le plus grand nombre. »

Tu as 3 enfants en 3 ans, tes jumeaux ont 5 mois, peux-tu nous raconter ta vie de maman, tes nuits et tes journées ?

« Plus que ma vie de maman, j’ai envie de parler de notre vie de parents. Seule, ce serait tout simplement impossible ! Heureusement nous sommes deux et j’ai la chance d’être accompagnée par quelqu’un de très impliqué dans son rôle de père. Les jumeaux sont gardés en crèche, ce qui est une chance inouïe mais nous en payons le prix en enchaînant les rendez-vous chez le médecin et les nuits mouvementées où l’on a vite fait de jouer ‘aux lits musicaux’. On le savait. Pour autant, je ne changerais de mode de garde pour rien au monde. Ma fille aînée, qui a 3 ans, a également fait son entrée en maternelle, ce qui a provoqué un changement de rythme significatif pour elle et pour nous. Bref, tout ce joli petit monde est globalement très fatigué mais aussi très heureux de grandir tous ensemble (je parle des parents aussi…). »

Quel(s) conseil(s) pourrais-tu donner aux jeunes mamans d’enfants rapprochés et nombreux ?

« Comme je l’ai mentionné sur le blog, je crois que la clé de tout réside dans le rire et l’autodérision. Parfois, la fatigue prend néanmoins le dessus. Il ne faut surtout pas la laisser s’installer. Il faut tout de suite tirer la sonnette d’alarme et si cela s’avère nécessaire aller se coucher à 21H30. Ce n’est pas très réjouissant mais il faut accepter d’en passer par là. Ca ne durera normalement qu’un temps. D’autres ont survécu ! »

Quel est ton plus beau souvenir en tant que maman ?

« La naissance de ma fille aînée. Elle n’a pas pleuré. Elle était très calme et a planté son regard dans le mien. J’étais fascinée, comme happée. Ce regard-là n’appartenait qu’à elle. C’est encore le cas aujourd’hui. Concernant les jumeaux, pour l’instant, ce qui m’a le plus saisie, ce sont les premiers regards échangés entre eux. On retient son souffle, on est comme figés dans l’attente de … on ne sait pas vraiment quoi. Et puis l’un sourit pour la première fois à l’autre. »

Enceinte, étais-tu épanouie ? Comment t’es-tu habillée ? As-tu investi ? Y avait-il des pièces maitresses ?

« Pour ma première grossesse, tout s’est bien passé. J’étais très épanouie, heureuse d’être enceinte. Je n’ai pas réellement investi dans des vêtements de grossesse. Ma sœur m’en a donnés. A la fin, je cherchais même des pièces textiles dans les magasins non spécialisés que je pourrais remettre ensuite. Pour ma deuxième grossesse, c’était l’hiver. Il y a une pièce maîtresse incontournable pour cette saison lorsqu’on est enceinte: ce sont les leggings de grossesse que tu mets avec des bottes et une blouse. C’est ce qu’il y a de plus confortable et c’est très esthétique. »

Que penses-tu de la collection de vêtements pour femme enceinte De Mois en Moi ?

En parlant de confort, d’esthétisme et… de vêtements de grossesse et vêtements d’allaitement, je crois que vous êtes à la pointe de ce qui se fait de mieux sur le marché en la matière. Ce que j’aime le plus dans vos produits, c’est la manière que vous avez de sublimer le corps de la femme enceinte. Vous parvenez à souligner toutes ces jolies courbes qui concourent à des silhouettes empreintes d’une désarmante féminité. Comme quoi, conjuguer le féminin et le maternel est une réelle option. Les matières sont un régal au toucher. C’est une période où l’on recherche à s’envelopper de douceur. La collection de vêtements future mamans De Mois en Moi répond à ce souhait.

Merci beaucoup Alex !

Pour suivre Alex, 613 grammes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 12